Cf commentaire sur http://www.com-vat.com/commvat/2011/06/syrie-les-indigns-aux-abonnés-absents.html

Concernant le Bahrein, le silence sur le sujet interroge sur la liberté de la presse réelle en France. Je connaissais le sujet par des sources « altenatives ». Même si peut-être elles ont forcé le trait, aucun média officiel n’a abordé le sujet, un silence radio total dont la réaction de Hugues témoigne. Je constate qu’en Belgique, en Suisse, au Canada par contre il y a eu nettement plus d’info publiées, même si c’est largement basée sur la version officielle du gouvernement bahreïnite. En tout cas, ces sources là permette de se renseigner à peu près sur ce qui s’est passé au Bahrein, contrairement aux média français.

Donc dans ce pays à majorité chiite dirigé par des sunnites, des manifestations très importantes (par rapport à la taille du pays) ont eu lieu qui ont été réprimé de façon très violentes, avant que les chars de l’Arabie Saoudite ne vienne aider les forces bahreïnite débordées :
http://www.rtl.be/info/monde/international/776207/bahre-n-les-blind-s-sont-dans-la-ville-6-morts-et-des-dizaines-de-bless-s (3 liens Belges)
http://www.rtl.be/info/monde/international/776871/bahrein-nuit-sans-encombres-place-de-la-perle-pour-les-protestataires
http://www.rtl.be/info/monde/international/797248/bahrein-peine-de-mort-confirmee-en-appel-pour-deux-chiites
Rappel : Les bilans indiqués ici sont ceux officiels du gouvernements. Si 4 manifestants sont morts en détention, comment ne pas réaliser que le chiffre pendant les manifestations est forcément beaucoup plus élevé ?

Mais le plus grave et le plus inadmissible est surtout la manière dont le gouvernement s’en est pris ensuite aux médecins qui avaient osé soigné les blessés de ces manifestations, considéré comme des opposants et des ennemis du régime simplement pour avoir respecté leur serment d’Hippocrate (mais aussi, inadmissible, avoir laissé filtrer quelques chiffres un peu moins faux du vrai nombre de morts de la répression) :
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2011/06/06/006-bahrein-medecins-infirmieres-accusations.shtml (Canada)
http://www.20min.ch/ro/news/dossier/tunisie/story/15329640 (Suisse romande)

Mais le Bahrein est un allié proche de l’Arabie Saoudite, donc notre allié, donc rien ne sera remis en cause sur ce qu’il s’y passe. Et les journalistes français ont trouvé une solution radicale pour ne pas dire de mensonges à ce sujet : Ne rien dire du tout, tenir le sujet dans une ignorance absolue, digne des régimes les moins démocratiques où l’information est totalement contrôlée.