Accident nucléaire de Fukushima et santé: l’avis d’un radiobiologiste Nicolas de l’Inserm
Fukushima : les conséquences sanitaires de l’accident nucléaire Bilan exposition en mars 2012
Fukushima : où en est la menace radioactive ? : Six mois après la catastrophe nucléaire – Olivier Isnard de l’IRSN
Fukushima : quels risques radioactifs pour les Japonais ? Bilan exposition avril 2011

Inserm : Nicolas Foray : Radioactivité : faibles doses, fortes doses, sommes-nous tous égaux ?
science.gouv.fr – Les effets de la radioactivité de Fukushima : Interview Nicolas Foray

Sur les expositions radiation :
Aurengo APHP – Les dangers et les risques des techniques d’imagerie médicale : Evaluation, réglementation, gestion
- 5 mSv : irradiation annuelle naturelle à Clermont-Ferrand
- 35 mSv: Espirito Santo (Brésil)
- 250 mSv : maximum constaté en Iran
- 1 mSv : irradiation moyenne médicale
- 1,25 mSv : consommation tous les jours eau St Alban (probablement sur base 2l/jour)
- Répartition dose : 34% radon, 7% cosmique, 11% sols, 41% médical, 6% eau aliments, 1% industrie+nucléiare
- seuils mis en évidence : sotchastique adulte : 200 mSv, stoch enfant 100 mSv, stoch foetus 20 mSv
- limite à 1 mSv : pas d’argument sanitaire, mais possible industriellement, incohérence de radioprotection
- 96k travailleur nuc UK : 90 leucèmie attendue, 100 observées. Par contre, plutôt moins de cancers.
- Seuil de personnes nécessaire pour confirmer le LNT : 2 millions pour 100 mSv, 200 millions pour 10 mSv.
Dose scintigraphie et scannographique

Rapport conséquences Tchernobyl en France – Mission ministérielle par Aurengo
- Critique de l’ACRO sur ce rapport
L’ACCIDENT DE TCHERNOBYL VU, QUATORZE ANS APRÈS, PAR LE PROFESSEUR ANDRÉ AURENGO